Work 2035

Dans quelle mesure les personnes et les technologies seront les fers de lance de nouveaux modes de travail

RAPPORT | 6 min
19 septembre 2020

Déconnexion digitale

(nom, \de.kɔ.nɛk.sjɔ̃\di.ʒi.tal\) : Fossé entre la façon dont les dirigeants d’entreprise et les employés perçoivent l’avenir du travail.

Avant de pouvoir façonner l’avenir, nous devons d’abord l’imaginer. Et l’avenir du travail n’a jamais été autant en mouvement.

La pandémie de COVID-19 a forcé de nombreuses entreprises à révolutionner du jour au lendemain leur façon de travailler, accélérant notre plongée dans l’avenir du travail. Il n’est plus question de savoir quand l’expérience collaborateur va changer. Elle a déjà changé. Comment les dirigeants d’entreprise, les décideurs et les travailleurs peuvent-ils interpréter les forces qui façonnent notre monde et favoriser l’avènement de l’avenir que nous souhaitons ?

S’appuyant sur les perspectives d’universitaires, de dirigeants d’entreprise et d’employés des États-Unis et d’Europe, Citrix a commandé une ambitieuse étude en deux parties visant à imaginer le travail en 2035. Quelles pourraient être les opportunités ? Qu’est-ce qui pourrait entraver le changement ? Et comment les travailleurs pourraient-ils utiliser la technologie pour obtenir les meilleurs résultats, tant pour eux-mêmes que pour leur entreprise ?

La première étape de notre étude, au cours de laquelle nous nous sommes entretenus avec quelques-uns des plus grands spécialistes de l’avenir du travail, nous a permis d’identifier deux axes stratégiques pour poser les bases de scénarios de l’avenir du travail : la technologie en remplacement des travailleurs vs la technologie en complément des travailleurs/un monde du travail centralisé vs un monde du travail distribué. Nous avons utilisé ces axes pour imaginer quatre scénarios de l’avenir du travail en 2035.

La deuxième étape de notre étude, au cours de laquelle nous avons réalisé un sondage auprès d’employés et de dirigeants d’entreprise, nous a permis de donner vie à ces scénarios et de mettre au jour lequel d’entre eux était le plus plausible selon les professionnels.

Comme notre étude l’a démontré, nous avons de bonnes raisons d’être optimistes. 77 % des professionnels interrogés pensent que, d’ici 2035, l’intelligence artificielle aura considérablement accéléré le processus de prise de décision. Une majorité de répondants s’accordent à dire qu’à l’avenir, les interfaces technologiques augmenteront la productivité et les performances humaines. Mais notre étude a également révélé un profond fossé entre la façon dont les dirigeants d’entreprise et les employés perçoivent l’avenir du travail.

73

des dirigeants d’entreprise pensent que la technologie et l’intelligence artificielle aideront les travailleurs à être deux fois plus productifs d’ici 2035

39

des employés pensent que la technologie et l’intelligence artificielle aideront les travailleurs à être deux fois plus productifs d’ici 2035

Par exemple, près des 3/4 (73 %) des dirigeants d’entreprise pensent que la technologie et l’intelligence artificielle aideront les travailleurs à être deux fois plus productifs d’ici 2035, contre 39 % seulement des employés. Et si peu de dirigeants d’entreprise pensent que les employés permanents seront rares d’ici 2035 (19 % seulement), une majorité des employés en sont convaincus (60 %).

LE MONDE DU TRAVAIL TEL QUE LES EMPLOYÉS L’ENVISAGENT EST DIFFÉRENT DU MONDE AUQUEL LES DIRIGEANTS D’ENTREPRISE S’ATTENDENT.

En outre, si plus de 3/4 des dirigeants pensent que les entreprises créeront des postes de gestion de l’intelligence artificielle ou des équipes d’intervention contre la cybercriminalité, moins de la moitié des employés sont enclins à croire que ces unités existeront d’ici 2035. Bien que la plupart des dirigeants d’entreprise envisagent un monde composé de structures solides fonctionnant grâce à un partenariat prospère entre humains et technologies, les employés s’attendent à un monde beaucoup plus fragmenté, dans lequel les grandes entreprises ne prédomineront plus et de nombreux postes seront remplacés par la technologie.

Le constat est plutôt sombre : Si cette déconnexion digitale n’est pas maîtrisée, les dirigeants d’entreprise risquent de ne pas réussir à profiter de la valeur et des avantages d’un futur reposant sur la technologie.

Ici, nous vous présenterons les implications de chaque modèle de travail, afin de vous aider à élaborer des stratégies pour que 2035 soit une année aussi favorable aux employeurs qu’aux employés. En examinant ces possibilités, les entreprises pourront créer une feuille de route vers un avenir qui en vaut la peine.

Les quatre mondes du travail

Modélisation de scénarios

Citrix a mené une étude en plusieurs étapes pour rassembler les derniers insights sur l’avenir du travail et de la technologie au travers d’entretiens avec des experts dans des domaines liés à l’avenir du travail, et d’une série d’ateliers pour mettre au jour les composants de quatre scénarios futurs plausibles.

Sondage

Nous nous sommes entretenus avec 500 dirigeants et 1 000 employés de moyennes et grandes entreprises comptant au moins 250 collaborateurs (500 aux États-Unis). Ces entreprises appartenaient aux secteurs des services financiers, des soins de santé et des sciences de la vie, de la vente au détail, de la production industrielle, des télécommunications et des services professionnels, des médias et de la technologie.

Un autre sondage mené auprès de 300 dirigeants d’entreprise a été réalisé en mai 2020 afin de comprendre l’impact de la pandémie de COVID-19 sur les attitudes vis-à-vis de l’avenir du travail.

Les frontières du travail en freelance

Des travailleurs plus performants et des organisations distribuées

Découvrir maintenant

Une productivité boostée

Des travailleurs plus performants et des organisations centralisées

Découvrir maintenant

Les plug-ins de plateformes

Des travailleurs remplacés et des organisations distribuées.

Lire maintenant

L’automatisation des entreprises

Des travailleurs remplacés et des organisations centralisées. Sortie en novembre 2020

Lire maintenant

Combler le fossé

Dans l’avenir du travail, dirigeants d’entreprise et employés pourront prospérer ensemble, à condition que la déconnexion digitale soit comprise, examinée et surmontée. Sans ces efforts, la révolution du monde du travail pourrait être considérablement retardée. Le principal signal d’alarme mis en évidence par notre étude est le suivant : Dirigeants et employés sont en désaccord sur lequel de ces quatre scénarios pourrait se concrétiser en 2035.

Le monde des « plug-ins de plateforme », marqué par une angoisse du remplacement et une réduction des postes permanents, a été identifié par les employés comme le modèle de travail le plus plausible pour 2035. En parallèle, les dirigeants misent davantage sur un monde de « productivité boostée », dans lequel les employés permanents demeurent le socle de la culture du travail et la technologie encourage les travailleurs à donner le meilleur d’eux-mêmes. Pour surmonter cette déconnexion, les dirigeants doivent faire face à la hausse considérable de compétences dont leur personnel aura besoin et proposer une vision où la technologie joue un rôle additif, et non soustractif, dans la vie des employés.

Les changements engendrés par la pandémie de COVID-19 ont révélé à quel point l’avenir est imprévisible. Peu d’entre nous auraient pu prédire la situation actuelle, et encore moins imaginer à quoi elle ressemblera dans 15 ans. Mais l’étude montre clairement qu’il ne tient qu’à nous de créer l’avenir du travail idéal. Si nous sommes prudents et organisés, il profitera aussi bien aux employés qu’aux entreprises, et donnera plus de sens au quotidien.

Ressources associées

RAPPORT

Work 2035 : Dans quelle mesure les personnes et les technologies seront les fers de lance de nouveaux modes de travail

eBOOK

Parcourez notre eBook sur le télétravail et préparez-vous à reprendre le travail, où que vous soyez

NEWSLETTER

Découvrez les dernières études, ainsi que les insights et les témoignages les plus récents dans la section Fieldwork by Citrix.