Feb

102015

Les utilisateurs mobiles : quel profil en 2015 ?

Etude Citrix Mobile Analytics Report

  • L’iPhone 6 Plus consomme deux fois plus de données que l’iPhone 6
  • La moitié des contenus sportifs sur mobile sont au format vidéo
  • Les entreprises sont nombreuses à interdire l’usage des réseaux sociaux…
  • … mais beaucoup d’entre elles les autorisent

Paris, FRANCE – 10 février 2015 – Citrix, spécialiste de la mobilité en entreprise, dévoile aujourd’hui les résultats de son rapport Citrix Mobile Analytics consacré au premier semestre 2015. Pour la première fois, le document s’intéresse aux tendances à la fois aux habitudes des abonnés mobiles et à l’évolution de la mobilité en entreprise. L’étude révèle les comportements des abonnés mobiles du grand public via des données collectées auprès d’opérateurs mobiles. Elle se base également sur l’analyse des données provenant d’entreprises ayant mis en place des politiques de mobilité.

« Cette étude permet de se rendre compte que, de plus en plus, les utilisateurs se servent au quotidien du même smartphone ou de la même tablette pour leurs différentes activités. Il n’est donc aujourd’hui plus possible de maintenir artificiellement une frontière entre la mobilité personnelle et professionnelle. » déclare Eric Kline, Vice-Président de Citrix pour l’Europe de l’Ouest « Le Mobile Analytics Report livre des éléments précieux sur les nouveaux comportements et usages mobiles, les préférences et les besoins des utilisateurs de ces appareils, avec pour effet de laisser entrevoir les écueils possibles et les opportunités éventuelles pour les opérateurs mobiles et les entreprises qui cherchent à offrir une expérience mobile répondant aux attentes des utilisateurs où qu’ils se trouvent – chez eux, au travail et pendant leur temps de loisirs »

Voici les principales conclusions du rapport.

Où en sont les utilisateurs mobiles…

iPhone 6, iPhone 6 Plus… Encore plus de données générées

Les abonnés mobiles qui possèdent un iPhone 6 Plus consomment deux fois plus de données que les utilisateurs d’un iPhone 6, pour des raisons notamment de taille d’écran supérieure qui facilite le visionnage de vidéos. Les particuliers et les services informatiques d’entreprises doivent donc veiller à l’impact des appareils au format phablette sur les forfaits data et sur les budgets définis en interne.

Se remettre en forme, rencontrer l’âme sœur… les applications mobiles au rendez-vous ?

Les applications mobiles continuent de rythmer le quotidien des utilisateurs. En terme de santé mobile, les applications dédiées à la remise en forme sont utilisées par 78 % des utilisateurs de la santé mobile – contre seulement 39 % en 2013. Le pic d’utilisation de ces applications se situe en fin de journée, entre 17h et 19h. La santé mobile continue donc son essor – bien que l’utilisation d’applications dédiées à la veille de santé pour femmes ait diminué, passant de 47 % en 2013 à 14 % en 2015.

Quant aux applications de rencontre, 1 % des utilisateurs mobiles utilisent leur smartphone pour tenter de trouver l’amour. Le pic d’activité de ces applications se situe également en fin de journée, à 18h.

La vidéo sur mobile de plus en plus présente et plébiscitée

Tandis que la consommation de données mobiles ne cesse d’augmenter, l’expérience utilisateur mobile se mue, de plus en plus, en « expérience vidéo ». A titre d’exemple, les cinq premiers jeux sur appareils mobiles – classés en fonction du volume de données généré – contiennent tous de la vidéo. Ils étaient seulement deux dans le top 5 au premier trimestre 2014.

Autre constat : les contenus vidéo à caractère sportif visionnés sur appareils mobiles ont plus que doublé, passant de 21 % des contenus sportifs sur mobile (tous formats confondus) au troisième trimestre 2014 à 50 % au premier trimestre 2015. Alors que la vidéo devient omniprésente sur les appareils mobiles, son optimisation va s’avérer essentielle pour offrir une expérience acceptable tant aux consommateurs qu’aux entreprises.

… Et les entreprises ?

Gestion des terminaux mobiles au sein des entreprises : plutôt deux fois qu’une !

Le nombre d’appareils gérés par les entreprises a augmenté de 72 % d’une année sur l’autre. Des tendances régionales et verticales évidentes se dégagent : iOS demeure la plate-forme mobile dominante en entreprise avec une part de marché de 64 % dans le monde, Android gagne du terrain en Asie et Windows est deux fois plus répandu (16 %) dans les pays de la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) qu’en Amérique du Nord (7 %).

En poussant plus loin l’analyse, il apparaît que la distribution des appareils fluctue d’un segment industriel à l’autre : 71 % des appareils gérés au sein du secteur financier tournent sous iOS, tandis que 39 % des appareils sous Android se trouvent dans le secteur de la santé.

La sécurité : une préoccupation toujours aussi importante

La gestion des terminaux mobiles passe également par la sécurité des données échangées et accessibles. Les mots de passe restent la méthode la plus utilisée (par 90 % des entreprises), suivis par la gestion du Wi-fi et autres restrictions (27 %). L’utilisation du GPS a fortement diminué, passant de 40 % en 2013 à 28 % en 2014, montrant ainsi une volonté des entreprises de se montrer moins intrusif à l’égard des collaborateurs de l’entreprise.

Applications : lesquelles sont préconisées, lesquelles sont interdites ?

Enfin, l’étude met en exergue l’existence d’une « liste noire » et d’une « liste blanche » des applications dédiées à l’augmentation de la productivité et au travail collaboratif en entreprise, signe révélateur d’une sophistication accrue dans la façon dont de nombreuses entreprises s’adonnent à la gestion de la mobilité de leurs collaborateurs.

Les applications les plus bloquées sont : GPS, Dropbox, Mail, Facebook et Twitter. En parallèle, les applications les plus autorisées sont Adobe Reader, OneNote, Lync, Facebook et Twitter.

Fait intéressant : les réseaux sociaux apparaissent au sein de ces deux classements, indiquant que certaines entreprises bloquent ces applications à usage personnel, tandis que d’autres les autorisent dans le cadre d’actions marketing.

Méthodologie

Ce rapport est le fruit d’une analyse d’informations rendues anonymes, basées sur des données relatives aux abonnés mobiles et à la mobilité des utilisateurs d’entreprises. Ces données proviennent d’une collecte transversale dans la base de clients de Citrix. Les sources sont notamment la solution de gestion adaptative du trafic Citrix ByteMobile® et la solution de gestion de la mobilité en entreprise XenMobile®.

À propos de Citrix

Citrix (NASDAQ:CTXS) est l’entreprise de référence dans le domaine de la virtualisation, des réseaux et des infrastructures cloud permettant aux individus de travailler et de collaborer différemment. Les solutions cloud de Citrix aident les directions informatiques et les fournisseurs de services à bâtir, gérer et sécuriser des espaces de travail virtuels offrant des applications, postes de travail, données et services de qualité, accessibles à tous, quel que soit l’appareil, le réseau ou la plate-forme cloud. Cette année, Citrix célèbre 25 ans d’innovation qui rend aujourd'hui l’informatique plus accessible et les employés plus productifs grâce à de nouvelles méthodes de travail. Le chiffre d'affaires annuel de l’entreprise a atteint 2,9 milliards de dollars en 2013. Les produits Citrix sont utilisés dans le monde entier par plus de 330 000 entreprises et plus de 100 millions d’utilisateurs. Pour en savoir plus www.citrix.fr.

Pour en savoir plus :
Alexandre Le Coq
Citrix Systems, Inc.
alexandre.lecoq@citrix.com
T : +33 1 49 00 33 07
M : +33 6 73 63 15 22