Nouveautés de Citrix Virtual Apps and Desktops

Découvrez la version à long terme de Citrix Virtual Apps and Desktops 7 1912

Les dernières mises à jour de Citrix Virtual Apps and Desktops étendent notre leadership en matière de virtualisation en optimisant l’utilisation des ressources, en améliorant l’expérience utilisateur et en augmentant la flexibilité administrative - sur site et dans le cloud.  Fin 2019, nous avons publié Citrix Virtual Apps and Desktops 7 1912, une version à long terme s’adressant à nos clients issus des secteurs les plus exigeants. 

Les versions à long terme Citrix permettent aux entreprises de déployer des environnements persistants selon un calendrier prévisible, offrant jusqu’à 5 ans de support mainstream et 5 années supplémentaires de support étendu.   Pour les clients existants de la version à long terme 7.15, cette version contient 2 ans d’innovation produit et d’amélioration des fonctionnalités.  Veuillez consulter notre FAQ sur les versions à long terme pour en savoir plus sur les options de service et de support de Citrix.

Pour comparer les améliorations disponibles aujourd’hui entre la dernière version à long terme et la dernière version, récupérez les matrices ci-dessous :

Optimisation Citrix pour Microsoft Teams

Citrix a été le premier acteur de son secteur à proposer une solution permettant d’optimiser l’application Web Microsoft Teams dans un environnement virtuel. Désormais, nous offrons une expérience Microsoft Teams complète et entièrement native dans Citrix Virtual Apps and Desktops 7 1912. Pour garantir la meilleure expérience d’une instance virtualisée de Teams, Citrix optimise la mise à disposition des fonctions de voix, de vidéo et de téléphonie d’un client Microsoft Teams entièrement natif dans un environnement virtualisé. Citrix Virtual Apps and Desktops maximise la scalabilité des serveurs en redirigeant les fonctionnalités multimédias vers le client pour une expérience haute performance. 

User Personalization Layers

Nouveauté de Virtual Apps and Desktops 1912, la fonction User Personalization Layers offre des couches inscriptibles élastiques, qui permettent aux organisations informatiques de fournir une expérience persistante aux utilisateurs connectés à des postes non persistants.   Conçue à l’aide de la technologie App Layering, la fonction User Personalization Layers est un composant natif de Virtual Apps and Desktops, qui ne nécessite aucune nouvelle infrastructure ni aucune maintenance d’image.  Pensée pour remplacer la technologie vDisk personnel (PvD), cette fonctionnalité permet aux administrateurs de fournir une expérience personnalisée aux utilisateurs avec le meilleur TCO.

Présentation de Citrix Managed Desktops

Citrix Managed Desktops offre un moyen simple et rapide de livrer des applications et des postes Windows depuis Microsoft Azure. La solution Citrix Managed Desktops offre des capacités de gestion, de provisioning et gérées basées sur le cloud pour la mise à disposition d’applications et de postes virtuels sur n’importe quel appareil. Cette solution hébergée dans le cloud est un service clé en main qui permet à une entreprise, quel que soit son niveau d’expertise informatique, de livrer rapidement des applications et des postes Windows à son personnel. Pensée comme un service unique « pay-as-you-go », elle contient tout ce dont vous avez besoin pour une mise à disposition simple et sécurisée des postes et des applications sur tout type d’appareil depuis le cloud.

Nouveau suivi des versions de Citrix Virtual Apps and Desktops

Fin 2018, Citrix est passé à un nouveau schéma de suivi des versions afin de permettre aux clients d’identifier plus facilement la date de leur version. Le « 7 » permet la cohérence du suivi de versions et indique que la nouvelle version offre la même plateforme de virtualisation de postes et d’applications leader du secteur que les versions XenApp et XenDesktop 7.x. Le « 1811 » représente la version elle-même. Cette nouvelle stratégie de numérotation est très similaire en nature à la stratégie de suivi des versions de Microsoft : les quatre derniers chiffres représentent le mois et l’année (AAMM) et permettent d’identifier rapidement la date de publication de la version.