Qu’est-ce que l’analytique de sécurité ?

L’analytique de sécurité est une approche de la sécurité digitale qui consiste à analyser des données afin de détecter des anomalies, un comportement inhabituel des utilisateurs et d’autres menaces. Cette approche consiste à agréger des données de tout l’écosystème et à les transformer en insights actionnables, afin que les équipes IT puissent agir rapidement pour limiter les risques. Des fonctions avancées, telles que l’intelligence artificielle et le Machine Learning, y contribuent également en automatisant les processus de détection et de dépannage.

En plus des avantages pour la sécurité, une solution d’analytique de sécurité sophistiquée fournit de précieuses mesures de performance, contribue à améliorer l’expérience des utilisateurs et stimule le résultat de l’entreprise.

Consultez d’autres articles sur l’analytique de sécurité :

Quels sont les éléments clés d’une solution d’analytique de sécurité ?

Une solution d’analytique de sécurité doit permettre de surveiller les performances et d’analyser les menaces potentielles. Les trois domaines de performance clés qu’une solution de sécurité doit permettre d’analyser sont les suivants : les performances du réseau, des applications et des appareils.

Si les performances sont mauvaises dans l’un de ces domaines, il existe un risque accru que des logiciels malveillants passent au travers des solutions de détection des menaces et agissent sans être détectés dans l’infrastructure. En ayant recours à l’analytique de sécurité fondée sur l’intelligence artificielle et le Machine Learning, ainsi qu’à des stratégies de sécurité et aux bonnes pratiques, les entreprises peuvent faire de gros progrès en matière de réduction des risques.

Nombre record de fuites de données
4,1 milliards
détectées au cours des six premiers mois de 20193

Quels sont les avantages métier et IT de l’analytique de sécurité ?

Les cyberattaques et les fuites de données étant toujours en hausse, la sécurité reste la préoccupation principale des comités de direction à l’heure actuelle.1 Que ce soit par le biais d’une activité malveillante, d’une menace venant de l’intérieur ou d’une fuite involontaire, les entreprises souffrent de pertes de données.2 Les répercussions négatives peuvent inclure une perte de revenus, une dégradation de la réputation, des procès coûteux, d’importantes amendes de conformité et de gouvernance, et une interruption de l’activité.

Les fuites de données peuvent également faire des dégâts auprès des équipes IT. Un dépannage après une fuite prend du temps, implique de détourner le personnel de son travail et vient grever une partie du budget destinée à d’autres fins.

Les menaces venant de l’intérieur, par le biais d’un employé (d’un sous-traitant ou d’un fournisseur) de l’entreprise constituent l’un des plus gros problèmes non résolus en matière de cybersécurité.2

McKinsey & Company

Quels sont les principaux scénarios d’utilisation de l’analytique de sécurité ?

L’analytique de sécurité répond notamment à la nécessité d’une approche holistique permettant d’examiner l’activité des utilisateurs internes et externes, car les menaces ne viennent pas seulement de l’extérieur. Une solution d’analytique de sécurité de qualité passera en revue l’ensemble des données, du trafic et de l’activité dans toute l’infrastructure. Cette vue de bout en bout permet aux équipes IT d’adopter une approche proactive, plutôt que réactive, en matière de sécurité.

Découvrez comment les solutions d’analytique vous aident à protéger votre entreprise des menaces de sécurité

Principaux scénarios d’utilisation de l’analytique de sécurité :

  • Protéger l’entreprise contre la perte de propriété intellectuelle précieuse grâce à des insights en temps réel
  • Surveiller le trafic entrant et sortant sur votre réseau
  • Contrôles de sécurité complémentaires pour les applications, la mobilité et le cloud
  • Améliorer la visibilité des équipes IT sur l’ensemble de l’environnement de Digital Workspace
  • Permettre aux équipes IT d’adopter une approche proactive via la détection, plutôt qu’une approche réactive via le dépannage

Ressources supplémentaires :

Prochaine étape