Qu’est-ce qu’un Digital Workspace ?

Un Digital Workspace est une technologie d’intégration conçue pour livrer et gérer les applications, les données et les postes. Elle permet aux collaborateurs d’accéder à leurs applications et leurs données en temps réel, partout et sur tout appareil, que les informations soient stockées via des services cloud ou dans le datacenter. Pour être efficace, votre solution d’espace de travail digital doit fournir aux équipes IT et aux utilisateurs une expérience unifiée, contextuelle et sécurisée.

Un Digital Workspace unifié, sécurisé et intelligent inclut les éléments suivants :

  • Virtualisation de postes et d’applications
  • Partage de fichiers et collaboration de contenu
  • Gestion des terminaux unifiée de tous les appareils mobiles
  • Accès sécurisé aux applications web/navigateurs sécurisés
  • Authentification unique (SSO)
  • Processus guidés et automatisés via Machine Learning

Consultez d’autres articles sur le Digital Workspace

Quels sont les 3 principaux avantages d’un Digital Workspace ?

1. Une meilleure expérience collaborateurs
Les recherches suggèrent que plus les collaborateurs sont impliqués dans leur travail, plus ils sont susceptibles d’être productifs et de faire preuve d’initiative et d’innovation1. Mais face aux innombrables applications, systèmes et processus de connexion des différents appareils mobiles, tels que les ordinateurs portables et les smartphones, ils croulent sous les distractions et perdent leur temps. Dans la pratique, les employés passent l’équivalent d’une journée complète de travail chaque semaine à parcourir des systèmes, à saisir des mots de passe et à rechercher des informations2. Il n’est pas étonnant que 85 % des travailleurs se sentent désintéressés1.

Une solution Digital Workspace vous aide à transformer l’expérience collaborateur en favorisant un mode de travail plus simple et plus flexible, qui séduit et fidélise les talents dont vous avez besoin pour faire avancer votre activité.

2. Une sécurité et une protection des données renforcées
Dirigeants et responsables IT souhaitent que les collaborateurs aient accès à ce dont ils ont besoin pour faire leur travail, où qu’ils se trouvent : sur la route, chez un client ou chez eux. Mais à l’heure où les collaborateurs effectuent près de 60 % de leur travail ailleurs qu’à leur bureau, le risque qui pèse sur les comptes est partout.3 C’est l’une des raisons pour lesquelles un Digital Workspace offre une fonction d’authentification unique (SSO) pour l’ensemble des applications et des fichiers, depuis n’importe quel appareil. Moins de mots de passe signifient moins de risques pour l’entreprise, et moins d’appels au support informatique.

Par ailleurs, un Digital Workspace améliore la sécurité en fournissant à l’équipe IT un aperçu complet du trafic réseau, des utilisateurs, des fichiers et des points de terminaison, afin qu’il lui soit plus facile de garder une longueur d’avance sur les menaces, internes et externes. Intégrés au Digital Workspace, le Machine Learning et l’intelligence artificielle protègent les données d’entreprise des attaques, des logiciels malveillants ou des erreurs d’utilisateurs… bien avant qu’elles ne se concrétisent. Et vous pouvez décider qui a accès à quoi en fonction des rôles, des emplacements, des appareils et des activités.

3. La liberté de choisir la technologie dont votre entreprise a besoin
Un Digital Workspace permet aux entreprises d’adopter les nouvelles technologies et le cloud sans s’inquiéter de la sécurité ou de l’expérience. Un Digital Workspace offre aux utilisateurs un point d’accès unique aux applications (SaaS, Web, mobiles ou virtuelles). et les équipes IT peuvent gérer le tout depuis une console unifiée sur le back-end. Grâce à des contrôles de sécurité avancés pour les applications web et SaaS, les équipes IT peuvent laisser les collaborateurs utiliser les applications qu’ils aiment et connaissent, mais dans un environnement contrôlé.

Quels sont les scénarios d’utilisation du Digital Workspace ?

Le Digital Workspace offre des avantages aux employés des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs. Voici quelques exemples de la façon dont un Digital Workspace peut être paramétré pour assurer le juste équilibre entre sécurité, productivité, expérience et gouvernance, quelle que soit la fonction ou la tâche.

Travailleurs distants et mobiles
Un Digital Workspace permet à ces travailleurs d’utiliser absolument tout depuis les applications d’entreprise héritées (legacy) jusqu’aux applications cloud de type Office 365, qui exigent l’application de stratégies de création et d’utilisation des données sensibles.

S’ils travaillent en plus dans un centre d’appels d’un secteur réglementé, un Digital Workspace peut les aider à respecter les obligations rigoureuses de la norme PCI DSS. S’ils voyagent pour affaires, un Digital Workspace leur permet de travailler dans un avion, un hôtel ou à l’étranger, mais uniquement avec des applications et des contenus adaptés aux conditions de risque de chaque situation. S’ils travaillent dans le secteur de la santé, médecins et personnel de santé qui se déplacent dans les établissements de santé, bénéficient d’un accès instantané et sécurisé aux informations les plus sensibles, où qu’ils se trouvent.

Utilisateurs avancés
Les collaborateurs en charge de projets top secret doivent pouvoir restreindre physiquement l’utilisation de la propriété intellectuelle et d’informations sensibles à une petite équipe spécifiquement définie. Un Digital Workspace peut chiffrer tout le contenu par défaut et le rendre uniquement accessible à l’équipe, même en cas d’exposition accidentelle ou malveillante. Y compris pour les tiers (conseiller juridique externe, par exemple). En outre, pour les équipes en charge des fusions/acquisitions, un Digital Workspace permet d’unifier les organisations disparates, en intégrant ou en isolant les ressources, selon les besoins.

Sous-traitants et travailleurs temporaires
La plupart des entreprises font appel à des sous-traitants et des travailleurs temporaires, mais leur gestion peut être un véritable défi. Par exemple, leur fournir un accès aux données et applications de l’entreprise est délicat, car ils ne font pas partie du répertoire actif de l’entreprise et ne sont donc pas bien gérés. Ils risquent aussi de ne pas avoir le temps d’apprendre à utiliser les applications dont ils ont besoin, qui peuvent être différentes de celles qu’ils utilisaient dans d’autres missions.

Comment le Digital Workspace évolue-t-il ?

Si le concept du Digital Workspace consiste avant tout à fournir un accès unifié aux applications et données, cela n’est pas suffisant pour répondre aux besoins et attentes du travailleur moderne. Près de 70 % des travailleurs jonglent entre plusieurs applications jusqu’à 10 fois par heure, entraînant 38 % d’entre eux à perdre le fil de leurs pensées4.

Le Digital Workspace du futur doit utiliser le Machine Learning et l’intelligence artificielle pour guider et encadrer le travail, afin que les collaborateurs passent moins de temps à changer de contexte, et plus de temps à faire le travail pour lequel ils ont été embauchés. Assistance virtuelle, automatisation des tâches de routine, insights personnalisés et hiérarchisation des principales actions ne sont que quelques-unes des façons dont l’intelligence du Digital Workspace aide les collaborateurs à travailler plus vite et plus intelligemment.

Vous pourriez également être intéressé par ces articles

Prochaine étape