Qu’est-ce qu’un service cloud ?

Le terme « services cloud » désigne un large éventail de services fournis à la demande sur Internet aux entreprises et aux clients. Ces services sont conçus pour fournir un accès simple et accessible aux applications et aux ressources, sans qu’une infrastructure interne ou du matériel ne soit nécessaire. Que ce soit pour consulter leurs e-mails ou collaborer sur des documents, la plupart des employés utilisent les services cloud dans leur travail, consciemment ou non.

Explorez d’autres thèmes liés au cloud

Comment les services cloud fonctionnent-ils ?

Les services cloud sont entièrement gérés par des prestataires de services et des fournisseurs de cloud computing. Ils sont mis à la disposition des clients à partir des serveurs des fournisseurs : l’entreprise n’a donc pas besoin d’héberger les applications sur ses propres serveurs sur site.

Quels sont les avantages des services cloud ?

Voici les principaux avantages des services cloud :

La scalabilité

Le fournisseur de service cloud mettant à disposition l’infrastructure et les logiciels nécessaires, l’entreprise n’a pas besoin d’investir dans ses propres ressources ou d’affecter d’autres membres du personnel informatique à la gestion du service. Cela permet alors à l’entreprise de faire évoluer simplement la solution à mesure que les besoins des utilisateurs changent, qu’elle doive augmenter le nombre de licences pour accueillir de nouveaux collaborateurs ou développer/améliorer les applications.

Coûts réduits

De nombreux services cloud sont fournis dans le cadre d’un abonnement mensuel ou annuel, de sorte que les entreprises n’ont plus à payer de licences logicielles sur site. Elles peuvent ainsi accéder à des logiciels, des espaces de stockage et d’autres services sans avoir à investir dans une infrastructure sous-jacente ni gérer la maintenance et les mises à niveau.

Flexibilité accrue

Avec les services cloud, les entreprises peuvent se contenter d’acheter des services à la demande, en fonction de leurs besoins. Lorsqu’une application ou une plateforme spécifique n’est plus nécessaire, l’entreprise n’a qu’à résilier l’abonnement ou désactiver le service.

Quels sont les différents types de services cloud ?

On distingue généralement trois types de services cloud de base :

SaaS (Software-as-a-Service)

SaaS (ou Software-as-a-Service) est le type de services cloud le plus connu. Cette vaste catégorie englobe un ensemble de services, dont le stockage et la sauvegarde de fichiers, la messagerie Web et les outils de gestion de projets.

Parmi les fournisseurs de services cloud SaaS figurent Dropbox, G-Suite, Microsoft Office 365, Slack et Citrix Content Collaboration. Dans chacune de ces applications, les utilisateurs peuvent consulter, partager, stocker et sécuriser des informations dans « le cloud ».

IaaS (Infrastructure-as-a-Service)

Une solution IaaS (ou Infrastructure-as-a-Service) fournit l’infrastructure dont de nombreux fournisseurs de services cloud ont besoin pour gérer les outils SaaS, mais qu’ils ne souhaitent pas maintenir eux-mêmes. Elle sert de cadre au datacenter, éliminant la nécessité d’installations sur site gourmandes en ressources.

Amazon Web Services (AWS), Microsoft Azure et Google Compute Engine sont des exemples d’IaaS. Ces fournisseurs assurent la maintenance de tous les serveurs de stockage et de tout le matériel réseau, et peuvent également offrir des fonctions de répartition des charges, de pare-feu applicatif et bien plus. De nombreux fournisseurs SaaS s’exécutent sur des plateformes IaaS.

PaaS (Platform-as-a-Service)

Le modèle de service cloud connu sous le nom de PaaS (Platform-as-a-Service) offre un environnement Web où les développeurs peuvent bâtir des applications cloud. Une solution PaaS fournit une base de données, un système d’exploitation et un langage de programmation que les organisations peuvent utiliser pour développer des logiciels basés dans le cloud, sans avoir à assurer la maintenance des éléments sous-jacents.

De nombreux fournisseurs IaaS, y compris les exemples cités plus haut, offrent également des fonctionnalités PaaS.

Comment les services cloud sont-ils fournis ?

Lorsqu’elles envisagent de tirer parti de services cloud, les organisations doivent également décider quel type d’environnement convient le mieux à leur activité. cloud public, cloud privé ou un mélange des deux.

Des services de clouds publics

Les services qu’un fournisseur met à la disposition de nombreux clients sur le Web sont connus sous le nom de services cloud public. Les exemples de SaaS, IaaS et PaaS évoqués plus haut offrent tous des services basés sur un cloud public. Le principal avantage des services cloud public réside dans leur capacité à partager des ressources à grande échelle, ce qui permet aux organisations d’offrir à leurs collaborateurs plus de fonctionnalités.

Services cloud privé

Les services qu’un fournisseur ne met généralement pas à la disposition des abonnés ou des utilisateurs d’entreprise sont connus sous le nom de services cloud privé. Dans le cadre d’un modèle de services cloud privé, les applications et les données sont mises à disposition au travers de l’infrastructure interne de l’organisation. Plateforme et logiciels ne profitent qu’à une seule entreprise, et ne sont pas accessibles aux utilisateurs externes. Les organisations qui travaillent avec des données hautement sensibles, comme celles des secteurs de la santé ou de la banque, utilisent souvent des clouds privés pour tirer parti de protocoles de sécurité avancés et étendre leurs ressources dans un environnement virtualisé lorsqu’elles en ont besoin.

Dans un environnement de cloud hybride, une solution cloud privé est combinée à des services cloud public. Ce modèle est souvent utilisé lorsqu’une organisation a besoin de stocker des données sensibles dans le cloud privé, mais souhaite que ses employés puissent accéder aux applications et aux ressources dans le cloud public pour communiquer et collaborer au quotidien. Un logiciel propriétaire est utilisé pour faciliter la communication entre les services cloud, souvent au travers d’une console de gestion informatique unique.

Quel est l’avenir des services cloud ?

À mesure que la disponibilité des services cloud continuera de croître, le nombre d’applications dans le monde de l’entreprise augmentera également. Qu’une entreprise décide de développer ses déploiements logiciels sur site ou de passer à 100 % au cloud, ces services continueront à simplifier la façon dont les organisations fournissent des applications et des données stratégiques aux utilisateurs. De la collaboration de contenu et du contrôle d’accès pour les employés à la gestion de la mise à disposition d’applications et aux solutions de postes virtuels pour les équipes IT, en plus d’un large éventail d’autres options, les services cloud transforment la façon dont les personnes travaillent et les entreprises fonctionnent.

Ressources supplémentaires