Un rapport Citrix ByteMobile dévoile les habitudes et comportements des utilisateurs mobiles à travers le monde. Certaines applications génèrent un nombre de données considérables !

Citrix vient de publier les résultats de son rapport mondial Citrix ByteMobile Mobile Analytics pour le second trimestre 2013. Les données, récoltées grâce à la solution de reporting du trafic de données mobiles Smart Capacity™ Mobile Analytics de Citrix, fournissent nombreux renseignements sur les habitudes des utilisateurs mobiles et l’impact de ces comportements sur les réseaux des opérateurs.

Principales conclusions :

  • Facebook a pris une dimension considérable, et génère actuellement 5 % du volume de données au lieu de seulement 1 % en février 2012
  • Les applications audio mobiles, dont la radio sur Internet et le téléchargement de fichiers audio, représentent à présent 12 % du volume de données mobiles en Amérique du Nord, et 4 % dans le reste du monde. La radio sur Internet est largement majoritaire.
  • À elles seules, quatre applicationsMedia Player, Safari, l’App Store et Facebook — qui représentent uniquement 0,0005% des applications disponibles sur l’AppStore, totalisent 80 % du volume de donnés mobiles générées sur les terminaux iOS. Media Player totalise près de la moitié de ce volume. 3 de ces applications sont la propriété d’Apple et sont installées par défaut sur terminaux iOS.

 

  • Moteurs de recherche : le nombre de recherches générées par abonné mobile a augmenté de 25 % par rapport à février 2012, ce qui indique un niveau d’interaction accru parmi les utilisateurs nomades.
  • Avec 1 % des transactions mobiles, l’appli eBay génère actuellement un trafic suffisant pour se hisser parmi les grands producteurs de données mobiles. Elle devient à ce titre la première application de commerce électronique à franchir le seuil des 1 % du volume de données générées.
  • Au niveau mondial, Google Maps devance l’application de cartographie développée par Apple, y compris sur les plates-formes Apple ; Google Maps détient une légère majorité des données générées par les applications de cartographie mobile.
  • Dans le domaine de la vidéo mobile, le trafic est à une grande majorité généré par YouTube : 82 %.

 

Quatre applications génèrent la majorité des données

En ce qui concerne les principales applications mobiles, quatre applications, qui ne représentent que 0,0005% des applications de l’AppStore, génèrent pourtant 80 % du volume de données mobiles sur les terminaux iOS — Media Player, Safari, l’App Store et Facebook. Ces quatre grandes applications génèrent également 52 % de l’ensemble des échanges de données mobiles. Il est à noter par ailleurs, que parmi ces applications, 3 sont la propriété d’Appel et sont installées par défaut sur les iPhone, iPod et iPad.

Avec 1 % des transactions mobiles, l’appli d’eBay génère désormais suffisamment de trafic pour être considérée comme un important contributeur au trafic de données mobiles, devenant au passage la première application de commerce électronique à franchir le seuil de 1 % du volume de données générées. Depuis février 2012, Facebook a également pris de l’ampleur. À l’époque, le réseau social générait 1 % du volume de données ; il est actuellement de 5 %.

Parmi les 5 autres applications qui génèrent le plus de trafic de données, on compte : Instagram, Apple et Google Maps, Tumblr, Twitter et Pinterest.

L’essor de la musique mobile

Dans le présent rapport Mobile Analytics, les données audio mobiles — et tout particulièrement la musique — sont identifiées comme une catégorie émergente, qui représente un 12% de l’ensemble du trafic « données » en Amérique du Nord et 4% partout ailleurs. Sur le volume total des fichiers audio mobiles mesuré au cours de la période étudiée, la radio sur Internet se taille la part du lion. La récente annonce par Apple de la radio iTunes laisse présager d’une croissance continue de la radio sur Internet, le trafic d’iTunes Radio venant s’ajouter à celui des applications les plus populaires, telles que Spotify et Pandora.

YouTube toujours au top !

  

 

Un utilisateur mobile de Youtube consomme autant de data que 10 visites de mobinautes sur Facebook.

 

YouTube génère par ailleurs plus de 80% du trafic dans le domaine de la vidéo mobile.

 

 

Recherches mobiles : transactions en hausse

Ce rapport Mobile Analytics montre que les abonnés mobiles utilisent de manière croissante les outils de recherche mobile, avec pour corollaire des niveaux d’interaction en-ligne plus élevés que jamais en déplacement. Le rapport souligne que 97 % du volume de données correspondant aux de recherches mobiles sont générés par trois applications : Google, Yahoo et Bing. Selon une récente étude publiée par Google, 82 % des consommateurs équipés de smartphones utilisent la recherche mobile pour prendre de meilleures décisions d’achat en magasin, ce qui signifie que l’activité mobile en magasin commence avec des outils de recherche plutôt qu’avec des applications dédiées aux achats.

 

 

Google Maps vs. Apple Maps

À l’échelle mondiale, l’utilisation de Google Maps sur les plates-formes Apple surpasse celle de sa propre application de cartographie, Google Maps générant une légère majorité du volume de données de cartographie mobiles. Si Apple détient un avantage dans la région Amériques, les consommateurs nord-américains préférant notamment Apple Maps à Google Maps (63 % contre 37 %), Google Maps domine le reste du monde, avec un taux d’adoption de 69 % dans la région Europe.

Le rapport Mobile Analytics souligne l’utilisation croissante des terminaux mobiles à travers le monde.  Récemment, Citrix a dévoilé les avancées accomplies vers sa vision de la « mobilisation » des modes de travail, où les hommes disposent de nouveaux moyens puissants pour travailler où ils le souhaitent, quand ils le souhaitent et comme ils le souhaitent. En facilitant l’adoption de modes de travail mobiles, Citrix permet à chacun d’être plus innovant, motivé et productif que jamais, avec à la clé l’émergence d’une nouvelle main-d’œuvre dotée de solides moyens, qui travaille différemment et réinvente le mode de fonctionnement des entreprises.

Méthodologie

Le rapport prélève de façon anonyme des statistiques concernant le trafic données sur les réseaux 3G et 4G de la base mondiale d’utilisateurs de premier rang (Tier 1) de Citrix pour produire des informations pertinentes relatives à l’état de l’écosystème mobile à un instant donné.

Analyse transversale de la base de clients mobiles de ByteMobile à travers le monde, au cours du second trimestre 2013 :

  • 5 millions d’abonnés d’Amérique du Nord et du Sud, de l’Union européenne, d’Afrique et d’Asie-Pacifique, 24 téraoctets de données, à partir de 20 jeux d’échantillons de données provenant du monde entier.