Les entreprises françaises ne se contentent pas de laisser plus de liberté à des populations nomades par nature. Elles voient plus loin en envisageant de rendre mobile des métiers qui ne l’étaient pas jusqu’ici  

Patrick Rohrbasser, DG France de Citrix.

La flexibilité au travail : tout le monde en parle, mais tout le monde l’applique-t-il ? D’après la dernière étude Citrix, réalisée auprès de 420 cadres dirigeants et responsables informatiques français, plus de 70 % des entreprises nationales aspirent à mobiliser leurs employés.

Plusieurs stratégies de travail mobile sont d’ailleurs déjà actives, avec 69 % des répondants affirmant prendre en charge le travail en tout lieu. On parle d’ailleurs de lieux divers, et non pas uniquement de travail à domicile. En effet, bien que le domicile soit le principal lieu alternatif pour travailler, de nombreux répondants affirment utiliser également les hôtels (68%), les autres bureaux au sein de leur entreprise (65%) ou encore les sites de leurs fournisseurs et clients (64 %) comme lieu de travail occasionnel. Lorsque l’on parle de mobilité, les entreprises pensent également à la mise à disposition de moyens adéquats pour répondre à cette demande. On constate en effet que les applications d’entreprise ont subi un essor considérable.

Néanmoins, tout n’est pas rose dans le monde du télétravail. Parmi les entreprises ayant participé à cette étude, peu d’entre elles permettent ce mode de travail pour tous leurs employés. Une autre nuance doit encore être faite ici : la plupart des sondés (35 %) affirment encore que les applications permettant de travailler à distance ne doivent être accessibles que par le biais de périphériques appartenant aux entreprises.

En conclusion, la mobilité a de beaux jours devant elle, mais en ce qui concerne sa mise en pratique, les entreprises hexagonales doivent renforcer leurs efforts et leur implication dans le bien-être de leurs employés.

L’infographie ci-dessous revient plus en détail sur cette étude.